-- TOUTE -- Actualités Communiqués Conseils santé Formation Projets Publications Scientifiques Refugiés
Le plan de riposte contre le choléra
Actualités  |  05 Août 2018 21:14  |  217  |  A+ | a-
Après l’annonce faite il y a quelques jours des cas de choléra dans les régions de l’Adamaoua et du centre, une barrière préventive a été mise au sein de l’hôpital régional de Bertoua.
 
Il s’agit notamment et de manière systématique, de la pose d’un bac à eau et du savon dans toutes les toilettes de l’hôpital. Bien plus, il est exigé après chaque opération de se laver obligatoirement les mains. A l’entrée de chaque pavillon, le même dispositif est en place pour aider les malades et les visiteurs à éviter toute contamination des maladies opportunistes qui peuvent être des portes d’entrée du choléra.
Bien avant que ce dispositif soit en place, des réunions se sont succédées pour prendre la mesure de la menace. A ce sujet, insiste madame le Directeur de l’hôpital régional de Bertoua Dr Huguette Claire Nguélé Meke : « Rien ne doit être laissé au hasard. Nous sommes dans un service où nous manipulons un certain type de déchets. Toutes les mesures doivent être prises de sorte que notre institution sanitaire ne soit pas un foyer pathogène. Le choléra étant une maladie du péril fécal, il est de ce fait urgent que les conditions d’hygiène soient maximales pour éviter d’abriter un foyer au sein de notre structure. » La répétition étant la mère de la science, des simulations de prise en charge d’un cas d’urgence ont été reprises pour faire face à la situation. Toute une équipe de veille est mise en place pour tout cas suspect ou avéré. De même dans chacune des consultations, a recommandé le Directeur à tous ses collaborateurs : « Vous devez procéder à une petite campagne d’hygiène y relative. Car un patient informé et sensibilisé, est une arme pour combattre la maladie. » Ces conseils sont valables pour toutes les familles afin de barrer la route à cette maladie qui a déjà fait des victimes.
 
 
Top