-- TOUTE -- Actualités Communiqués Conseils santé Formation Projets Publications Scientifiques Refugiés
L'Est sécurise les patients du Covid 19
Actualités  |  05 Septembre 2020 17:51  |  223  |  A+ | a-
coupure du ruban symbolique du centre d'isolement
coupure du ruban symbolique du centre d'isolement
Logé dans l’enceinte de l’hôpital régional de Bertoua, le centre d’isolement des patients  Covid 19 a une capacité de 24 lits, avec toutes les commodités requises. Une volonté manifeste du chef de l’Etat Paul Biya de garantir la santé de ses concitoyens, face à la menace de l’heure. Ce centre d’isolement et de prise en charge inauguré ce 14 août 2020 est une réponse à l’inquiétude et surtout à l’urgence d’avoir sur place une structure adéquate pour faire face à la pandémie au coronavirus. Son inauguration vient ainsi conforter le travail déjà abattu par les soldats de la santé qui ont enregistré des résultats plus que satisfaisants jusqu’à date. Le délégué régional de la santé publique pour l’Est Dr Anicet Désiré Mintop indique à ce sujet : « Depuis la survenue du premier cas positif importé dans la région de l’Est le 05 avril 2020, nous avons mis en place dès le 06 avril un dispositif de veille pour faire face à la menace. Ainsi, nous avons enregistré 1036 cas positifs, dont 52 personnels médico-sanitaires et nous comptons 817 guéris et 26 décès dans l’ensemble.». Pour Dr Huguette Claire Nguélé Meke, Directeur de l’hôpital régional de Bertoua : « C’est un soulagement pour nous de voir cette structure mise en service. Nous demandons par ailleurs aux populations de continuer de nous faire confiance pour qu’ensemble nous arrivions à barrer la route à cette maladie. Je voudrais par ailleurs rassurer les uns et les autres que si nous avons avec les moyens qui étaient les nôtres réussi à guérir des malades, ce centre nous permettra de travailler avec plus de sérieux. Il suffit de se faire dépister tôt pour être pris en charge aussitôt. Je précise que les soins sont gratuits.»
En inaugurant ce centre confie Dr Malachie Manaouda : « Le constat qui se dégage est que l’Est est plutôt mieux organisée et fluide en termes de testing. Sur le front de la frontière avec les pays voisins, la situation est quasi maitrisée. D’ailleurs des équipements de qualité vont être mis à disposition pour améliorer le travail satisfaisant qui se fait déjà. Il en est de même pour le plateau technique de l’hôpital régional de Bertoua. L’Est est sur une meilleure pente et je profite pour féliciter l’ensemble des personnels de la région pour l’abnégation au travail.» Au-delà du Covid 19, le centre régional d’isolement a pour vocation de répondre à toutes les autres sollicitations en cas d’épidémie. A date, la région compte 889 cas positifs mais asymptomatiques  pris en charge à domicile. Avec les partenaires au développement du secteur de la santé, la région dispose au total de 209 lits disponibles pour recevoir les patients positifs. Par ailleurs, plus de 30.000 tests sont disponibles pour un dépistage du plus grand nombre. Dans le chapelet des doléances, le matériel roulant pour les interventions d’urgence, les kits pour le centre d’hémodialyse, les pannes récurrentes de l’appareil de radiographie, la stomatologie…ont été portés à la connaissance du Ministre de la santé par le Maire de la ville Jean Marie Dimbele Sodéa. Pour renforcer la communication autour de cette pandémie, 25 radios communautaires sont mises à contribution afin de relayer les messages en langues locales. Toute chose qui a renforcé la maîtrise de la maladie dans la région de l’Est.
 
 
 
Top